A présent, vous devez avoir remarqué que On The Rocks fabrique du papier à partir de pierres. Cela semble cool, on sait, mais nous aimerions vous expliquer le processus de production plus en détail.

Vous avez probablement déjà vu notre visuel, expliquant pourquoi le papier de pierre est bien mieux que la pulpe de papier, mais, comment faites-vous du papier avec des pierres ?!

Pour faire du papier de pierre tu as besoin de deux éléments : 80% de carbonate de calcium broyé et 20% de résine non toxique (HDPE).
Cela signifie que l’on peut créer du papier à partir de déchets ! Nous utilisons des déchets de pierre d’anciennes mines, sites de construction, n’importe quel endroit que tu puisses imaginer où le carbonate de calcium est laisser à l’abandon. Plus, un petit peu d’anciennes bouteilles, du plastique qui a été jeté. Au lieu de l’empiler dans un grand site d’enfouissement, nous le réutilisons dans du papier de pierre. Ainsi, nous fabriquons un produit recyclable à l’infini, à partir de déchets.

Le carbonate de calcium est broyé en une fine poudre qui est combinée à de la résine chauffée. Des systèmes pneumatiques font fonctionner ce processus. La résine chauffée “colle” les éléments minéraux ensemble.

Cette matière est ensuite gonflée dans les airs comme un ballon. Imagine quand tu souffles de l’air dans un ballon, la surface devient de plus en plus fine. C’est de cette manière que le papier de pierre est fabriqué.

Des cylindres aussi hauts que de grands bâtiments garantissent qu’il y a suffisamment d’espace pour que le papier se soulève jusqu’à ce que l’épaisseur (ou la minceur) souhaitée soit atteinte. En poussant le papier si haut, il refroidit en même temps. Donc quand les rouleaux de papier ont atteint leur point le plus élevé, ils sont repoussés vers le bas, enroulés- prêts pour la distribution !

Comme tu peux le constater, pas d’eau de refroidissement, pas de toxines, pas de techniques complexes de séchage et le plus important – aucun arbre n’est utilisé dans le processus.

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *